Equilibrage charges et capacités

Equilibrage charges et capacités

En matière de gestion de production, il est essentiel de déterminer si la charge de travail est cohérente avec la capacité de production de l’entreprise et de rééquilibrer si besoin.

Comment vérifier qu’il y a une cohérence entre la capacité de production de l’entreprise d’un côté, et de l’autre, la charge de production ?

Comment procède-t-on ?

1. Déterminer un pas d’observation

Voulez-vous avoir une vision annuelle, mensuelle ou hebdomadaire ? La plupart des entreprises vont travailler en vision mensuelle, c’est-à-dire qu’elles vont regarder mois par mois quelle est la capacité de production et quelle est la charge de production.

 

2. Définir les postes de charges

Vous devez définir des postes de charges. Souvent, ces postes peuvent correspondre à une machine (ex : une ponceuse) ou à une fonction humaine (ex : un bureau d’étude).

3. Déterminer la capacité en heures de production

Pour chaque poste de charge, vous devez déterminer la capacité habituelle en heures de production.

Par exemple si le bureau d’étude comprend 3 personnes travaillant 1600H par an, la capacité de production maximale mensuelle du bureau d’étude sera de 400 H.

Capacité = Taille de l’équipe X Nombre d’heures X Cadence

En pratique, la capacité réelle de production n’est pas égale à la capacité maximale, puisque pour le bureau d’étude, ils peuvent avoir des réunions, des mails à traiter, et pour une machine, il y a des pannes, des maintenances préventives, des temps de repos…

Nous allons donc appliquer un coefficient à cette capacité théorique qui va nous donner la capacité réelle.

4. Estimer la charge

Si vous avez suivi notre vidéo sur « Comment piloter l’entreprise par le pipe ? », vous savez qu’il est possible de définir un PIC (Plan Industriel et Commercial) à partir de vos prévisions de vente.

A partir de ce PIC, il est possible de déterminer (avec notre solution de gestion SIMAX par exemple), le PDP : le Plan Directeur de Production. SIMAX vous indiquera de façon mensuelle, hebdomadaire ou annuelle, à votre convenance, ce que vous devez produire et comment répartir cette production sur les postes de charges.

Ainsi, vous avez une vision mensuelle sur un tableau de la charge et la capacité de production.

À ce stade, le PDP vous informe seulement de ce que vous devez produire, il ne vous informe pas si vous en avez la capacité. Il va donc falloir travailler sur de l’équilibrage.

5. Comment équilibrer charge et capacité ?

Afin de procéder à cet équilibrage nous pouvons jouer sur plusieurs leviers :

  • Jouer sur le Plan Directeur de Production

Par exemple, si vous savez qu’au mois d’août vous allez être en sous-effectif, vous pouvez prévoir de produire davantage en juin et juillet. Pour cela, vous pouvez modifier le PDP en changeant les quantités produites chaque mois afin de lisser les charges sur l’année.

  • Augmenter le temps de production

Vous pouvez également jouer sur le temps de production, allonger les journées, passez au 3×8, ouvrir le week-end…

  • Augmenter le nombre de ressources

Enfin, vous pouvez recruter des intérimaires, prévoir des heures supplémentaires ou acheter une nouvelle machine… Si vous reportez ces données dans SIMAX vous pourrez anticiper.

Quand vous avez équilibré vos charges et vos capacités, vous serez encore à un niveau théorique. Vous avez travaillé « à capacité infinie », c’est-à-dire que le PDP se moque de savoir si vous avez la capacité de produire 15 articles en juin, il dit juste qu’il faut produire 15 articles en juin. C’est à vous d’ajuster la capacité ou à décaler la charge pour pouvoir tenir cette charge de travail.

À un moment donné, la réalité va dépasser la fiction, les véritables commandes vont arriver et donner lieu à la création d’ordres de fabrication, ces ordres de fabrication seront ordonnancés à « capacité finie », pour vous donner un planning de production sur les postes de charge.

Réel : travail à capacité finie

Ce planning de production à capacité finie vous permettra de voir si vos prévisions étaient justes et de mesurer votre capacité à anticiper et ainsi vous améliorer sur les prévisions futures.

Donner des délais réalistes

En connaissant la charge et la capacité de production, il est possible de donner un délai de livraison tenable à un client et donc d’améliorer la satisfaction de vos clients.

L’idée est aussi d’anticiper pour le futur de votre entreprise, notamment si vous êtes en croissance.

Date

10 mai, 2017