Les gammes opératoires

Les gammes opératoires

Cet article est consacré à la gestion de production et plus particulièrement aux gammes opératoires.

En préambule, nous vous invitons à consulter notre article sur la gestion des nomenclatures qui vous apportera un éclairage nécessaire.

Si les nomenclatures permettent de savoir quels sont les composants nécessaires à la fabrication, la gamme opératoire vous indique comment fabriquer (quelles sont les différentes étapes de fabrication) et surtout combien de temps va prendre la fabrication.

La fabrication va avoir lieu sur un ou plusieurs postes de charge.

1. Les postes de charges

En général, un poste de charge désigne une machine ou un ensemble de machines. Par exemple, des ébavureuses, une machine pour faire de la peinture, des fours… cela peut être aussi un atelier d’assemblage ou une fonction que réalise une équipe. Chaque poste de charge possède une capacité de production (qui peut varier dans le temps) et va se voir affecter des temps de charge par l’intermédiaire des ordres de fabrication (OF) à réaliser sur ces postes.

 

SIMAX vous offre la possibilité de créer autant de postes de charge que nécessaire et d’indiquer pour chacun leur capacité usuelle unitaire et définir des objectifs de production. Vous pouvez également choisir un pas d’ajustement et d’observation des postes de charge : le jour, la semaine, le mois. SIMAX créera automatiquement les capacités à partir de la capacité habituelle et vous pourrez réajuster la capacité manuellement.

Vous pouvez visualiser en temps réel, les ressources en termes de capacité et de charge lors des opérations de fabrication.

2. La charge des postes

Il est très important de distinguer 2 sortes de temps :

– Dans la majorité des cas, les opérations contiennent un temps fixe, le temps de préparation qui est incompressible. Par exemple, ce temps de préparation va inclure la lecture de la documentation, le calibrage machine, le rangement de l’atelier…

– Puis il y a un temps variable, le temps unitaire, qui est le temps nécessaire pour fabriquer une pièce. On peut également parler de cadence qui est l’inverse du temps unitaire, soit le nombre de pièces fabriquées en une heure.

Pour obtenir la charge totale d’un OF sur un poste de charge on fait donc l’opération suivante :

 

Temps total = Temps de préparation (H)+ temps unitaire X quantité à fabriquer

SIMAX vous permet de choisir soit un temps fixe et un temps unitaire pour toute la gamme, sans détailler les opérations, soit de détailler les opérations de fabrication afin de faire un suivi des temps plus précis.

Avec les capacités et les charges, il est possible de visualiser les fabrications à capacité infinie et de faire ce qu’on appelle un équilibrage charge capacité en décalant les OF ou en modifiant la capacité des postes (heures supplémentaires, passage en 3X8…)

3. L’ordonnancement

L’ordonnancement est le fait d’organiser les ordres de fabrication de façon à pouvoir les prioriser les uns par rapport aux autres sur des postes de charge.

 

Dans SIMAX, l’ordonnancement se fait à capacité finie et tient compte des dates au plus tôt et des dates au plus tard de chaque OF pour les organiser.

La date au plus tôt d’un OF dépend de sa date d’approvisionnement : date à laquelle ses matières premières et les OF des semi-finis dont il a besoin seront disponibles.

La date au plus tard de l’OF vient généralement de la date de livraison de la commande.

SIMAX cale les OF le plus tard possible pour ne pas consommer du stock trop tôt et ne pas stocker de produits finis trop longtemps.

Pour faciliter l’ordonnancement, nous vous préconisons de découper les semi-finis par poste de charge lors de l’établissement de votre gamme opératoire et de vos nomenclatures. Par exemple, si vous avez une étape peinture, l’idéal est d’avoir une étape contenant un semi-fini non peint et une autre étape contenant le produit  fini (ou semi-fini) qui sera le produit peint. Cela va faciliter l’ordonnancement et la vision de la fabrication. Ainsi vous allez pouvoir facilement déterminer les postes de charge où il y a de l’attente par exemple.

4. Gestion des files d’attente

Dans certains cas l’ordonnancement n’est pas le meilleur moyen de planifier la production, si les OF ont beaucoup d’étapes et sont très longs par exemple.

Il est alors conseillé de faire à la place une gestion des files d’attente. Chaque poste de charge a une liste d’OF ou d’opérations qui lui sont affectés : ceci donne la charge totale du poste.

Si on considère la liste des opérations qui peuvent être faites parce que leurs matières premières et leurs semi-finis sont disponibles, on peut ensuite les trier par leur date de fin au plus tard et les prioriser. Ainsi chaque poste sait ce qu’il a à faire.

Si on voit que la charge d’un poste dépasse fortement son niveau habituel on va pouvoir déclencher des alertes car on a potentiellement un goulet d’étranglement.

Avec SIMAX, vous allez pouvoir équilibrer les équipes par poste : mettre plus ou moins de personnes sur un poste pour en privilégier un autre plus critique.

Date

1 mars, 2018